Grippe aviaire : niveau de risque élevé dans le département

Retrouvez aussi ...

    Grippe aviaire : niveau de risque élevé dans le département

    Au 18 mars 2022, 410 foyers confirmés d’influenza aviaire (H5N1) sont recensés en Vendée, couvrant plus de 200 communes du département.

     

    Si tous les acteurs de la filière doivent veiller à l’application la plus stricte des mesures de biosécurité, les mêmes recommandations s’adressent aux particuliers détenteurs d’oiseaux de basse-cour et d’ornement.

     

    Pour rappel, les mesures suivantes sont obligatoires :

    • la mise à l’abri des volailles des élevages professionnels ;
    • la claustration ou la mise sous filet des volailles des basses-cours ;
    • l’interdiction des rassemblements de volailles et autres oiseaux captifs (foires, marchés, expositions) et l’interdiction pour les volailles et autres oiseaux captifs originaires de Vendée de participer à des rassemblements organisés dans le reste du territoire ;
    • l’interdiction des lâchers de gibiers à plume.

     

    Tout détenteur d’oiseaux (professionnels et particuliers) doit déclarer sans délai toute suspicion (mortalités anormales notamment) à son vétérinaire sanitaire ou à défaut à la DDPP de Vendée (ddpp-spa@vendee.gouv.fr).

     

    Téléchargez l’arrêté Préfectoral N° APDDPP-22-0265 déterminant un périmètre réglementé spécifique suite à des déclarations d’infections d’influenza aviaire hautement pathogène sur des communes vendéennes.

     

    Affiche IAHP - mesures