Trivalis mène une enquête sur le compostage à Jard-sur-Mer

Retrouvez aussi ...

    Trivalis mène une enquête sur le compostage à Jard-sur-Mer

    En Vendée, près de 130 000 composteurs ont été distribués depuis 2004, soit un taux d’équipement de 25% des foyers. Malgré ces bons chiffres, encore beaucoup de déchets organiques (épluchures de légumes, restes de repas, etc.) sont jetés dans la poubelle des ordures ménagères. Le compostage est pourtant une solution simple et efficace pour diminuer considérablement le poids de la poubelle et valoriser sur place cette ressource, et ainsi, enrichir les sols.

     

    Afin d’établir un état des lieux et de mieux connaître les pratiques sur le compostage en Vendée, Manon Moreau et Kévin Viguier, agents de Trivalis, réalisent une enquête en porte-à-porte. Jusqu’à fin juin, les deux agents vont sillonner toute la Vendée pour interroger 3 000 foyers, selon un échantillonnage choisi parmi les types de territoire (urbain ou rural) et parmi le type de tarification (taxe d’ordures ménagères ou redevance incitative).

     

    Cette enquête débute dans les trois communes vendéennes (Jard-sur-Mer, Rocheservière et Saint-Hilaire-des-Loges) qui participent à l’opération « Commune Test Zéro Déchet » pendant 18 mois. Jard-sur-mer est particulièrement concernée par les comportements de ses habitants afin qu’ils réduisent leurs déchets.

     

    Une enquête en porte-à-porte sera donc réalisée par les deux agents de Trivalis, à partir du 15 mars 2022, auprès de 153 foyers de la commune. Des questions spécifiques sur les emballages et les habitudes de consommation vont également être posées aux jardais, pour approfondir l’état des lieux dans le territoire.