Pôle Santé

Retrouvez aussi ...

    Pôle Santé

    En décembre 2015, devant une crainte de désertification médicale, la municipalité de Jard-sur-Mer a souhaité réaliser un Pôle Santé. Elle a signé une convention avec Vendée Habitat. Ce projet devait regrouper différentes professions médicales (médecins, infirmières, autres professionnels de santé, …) et s’inscrire dans la dynamique de Jard-sur-Mer.

     

    Mais suite au désengagement de certains professionnels de santé et du manque d’implication réelle des postulants, la réalisation du « Pôle Santé », en tant que tel, ne semblait plus réalisable…seuls des médecins ayant validés ce projet.

     

    Le coût initial de cette opération, comprenant la démolition et les honoraires, s’élevait à 551 328 €. De plus, afin d’obtenir des loyers mensuels attractifs de 500 € par bureau (3 bureaux étant prévus) et d’équilibrer le budget, la municipalité avait choisi d’apporter une subvention d’équilibre à Vendée Habitat de 45 000 €. Les charges de ces professionnels (frais de secrétariat, entretien des bâtiments, etc.) étaient également assumées par la municipalité. Cette opération était déficitaire de près de 40 000 € par an.

     

    C’est par voie de presse, le 27 février 2020, que les médecins ont annoncé leur retrait de ce projet initié par la mairie. La commune risquait donc d’avoir une maison médicale vide, sans professionnel de santé, et aurait dû continuer à payer les loyers à Vendée Habitat.

     

    Le 17 juin 2020, Mme Sonia GINDREAU, le nouveau maire, a reçu un investisseur privé porteur d’un projet d’une maison médicale. Un dossier de permis de construire a été déposé.

     

    Au vu de ces évènements, une rencontre a eu lieu entre les nouveaux élus et Vendée Habitat sur le maintien ou non de la maison médicale, situé Place de l’Hôtel de Ville. Il convient de rappeler que ce type de projet n’incombe pas obligatoirement à la collectivité. La réalisation ou non du Pôle Santé a donc été inscrite à l’ordre du jour du Conseil Municipal du 2 juillet 2020 afin que les élus se prononcent après délibération. Le Conseil Municipal a voté à l’unanimité (moins deux voix) l’abandon du projet engagé avec Vendée Habitat, dans sa configuration actuelle et ceci dans l’intérêt collectif des jardais. Il est également acté qu’une négociation avec Vendée Habitat sur le coût de ce dédit se déroulera prochainement.

     

    Rappelons qu’à ce jour, la municipalité est propriétaire du foncier et qu’une réflexion va être menée quant à son utilisation ultérieure. Le Conseil Municipal souhaite également rencontrer, très rapidement, le corps médical pour évaluer les besoins d’infrastructures sur la commune de Jard-sur-Mer.